Un peu de temps libre ? J'en profite pour semer mes légumes !

Quelques graines au creux de la main et on imagine déjà le beau panier de légumes colorés sorti tout droit du jardin… Retrouvez ici les techniques et astuces pour réussir vos semis de légumes et assurer de belles récoltes !

Quelques graines au creux de la main et on imagine déjà le beau panier de légumes colorés sorti tout droit du jardin… Retrouvez ici les techniques et astuces pour réussir vos semis de légumes et assurer de belles récoltes !

1/ Je prépare mes semis 

Pour les grosses graines (courgette, melon,…) : accélérer la germination en les trempant dans un verre d'eau pendant 1 nuit avant de les semer.  
Cette astuce n'est pas indispensable pour les petites graines, avec un enveloppe extérieure moins dure et épaisse. 

2/ Je sème  

Technique 1 : Faire les semis directement en place, en pleine terre 

Pour les légumes qui ne doivent pas être repiqués : carottes, radis, pois, haricots : on les sème directement à l'emplacement où ils seront récoltés. 

1. Préparation du sol :  

L'air plus doux annonce le printemps : le soleil commence à bien réchauffer la terre (température minimale nécessaire dans le sol : 13°C), un parfum d'humus émane du sol et les graines de plantes sauvages commencent à pousser. 

  • Ameublir superficiellement la terre au croc, en prenant soin de retirer les racines des « mauvaises herbes »  

  • Puis utiliser le râteau pour obtenir une texture bien fine, comme de la semoule ou du marc de café. 

 

Astuce bonus : La technique du faux semis, pour quasi éviter la lourde tâche du désherbage !  

Cette technique est applicable au jardin potager mais également au jardin d’ornement pour les massifs d’annuelles semées en place et la création des gazons.  

  • Faire un semis à blanc : préparer le lit de semence tôt soit environ 3 semaines avant la date prévue du semis. Ces conditions favorables déclencheront la levée des graines d’adventices.  

  • Au bout de quelques jours, les adventices auront atteint le stade plantule. Faire un léger binage en surface ou un désherbage thermique pour facilement les détruire.  
    Avec certains légumes comme la carotte, il est possible de faire un second désherbage thermique après le semis, mais avant la levée des graines de carottes ! Cf. ci-contre le temps de germination pour quelques légumes. Ensuite, il ne faudra surtout pas retravailler le sol au risque de faire germer à leur tour les graines d’adventices. 

On évite ainsi une levée de « mauvaises herbes ». Il ne reste plus qu’à semer les légumes ou les fleurs.  

2. 2 méthodes pour semer:  

- Semis en ligne, pour les petites graines (ex : carottes, laitues, radis…) : Tracer un sillon linéaire dans le sol pour y semer les petites graines. N'hésitez pas à utiliser un cordeau, pour faciliter notamment par la suite, le passage de la binette pour le désherbage.  

- Semis en poquets, pour les graines de grandes tailles (ex : melons, concombres, cornichons, courges, haricots, pois, mais…) : Réaliser plusieurs trous et y placer plusieurs graines (environ 4 par trou). Après avoir semé, bien tasser la terre avec le dos d’une pelle et arroser.  

Technique 2 : Faire les semis sous abri en caissettes ou en godets 

Certaines cultures sont plus frileuses que d’autres (ex : les tomates), on les sème donc à l’intérieur pour avoir une température d’environ 20°C. (idéalement près d'une fenêtre) 

Créer un micro-climat, favorisant la levée des graines 

- Pour les caissettes : recouvrir le fond avec des billes d’argile, de la pouzzolane, ou un peu de sable pour faciliter le drainage.

Pour les godets : penser à recycler des emballages : pots de yaourts, tube carton, bouteille translucide coupées en deux, emballages de viennoiseries etc… sans oublier de perforer le fond pour éviter tout risque d’accumulation d’eau. Idéalement, placer les godets dans une mini-serre.  

  • Verser ensuite le terreau (spécial semis, ou à défaut une bonne terre de jardin bien tamisée) de façon à remplir uniformément les caissettes et godets. Aplanir la surface et humidifier le terreau. 

Semer les graines 

  • par 2 en godets : ne garder ensuite que le plant le plus vigoureux 

  • espacées de 4 à 5 cm en caissette 

  • Recouvrir partiellement les graines de terreau avant de tasser légèrement la surface avec la paume de la main.  

  • Arroser délicatement à l’aide d’un spray ou d’un brumisateur.  

Entretenir les semis 

  • Placer les semis dans une pièce chauffée (18°C minimum) exposés à la lumière. Si nécessaire, positionner une plaque de plexiglas sur les semis pour bien les maintenir à la chaleur et éviter l’évaporation.  

  • Arroser régulièrement, de manière à garder le terreau humide mais pas saturé d’eau.  

Ne pas oublier d’identifier les godets ou caissettes pour permettre de reconnaître les variétés semées !  

semis

 

duree-germination

banniere video large

& toujours plus d'astuces ! 

  • Penser à échelonner les semis (de 2 semaines entre chaque) : pour ne pas avoir à récolter tout en même temps 

duree recolte

  • Bien respecter les profondeurs de semis : ne surtout pas enterrer les graines trop profondément et faire attention aux écartements  

  • Eclaircir les jeunes plants : lorsque les plants atteignent 2 à 3 cm, en retirer quelques-uns afin d'éviter que les autres restant soient trop à l'étroit. Il faudra également en profiter pour retirer les "mauvaises" herbes !

 

*La minute Quèsaco ? 

Repiquer un végétal = déplanter un végétal et le replanter dans un autre substrat de culture ou un autre endroit : 

Un croc ou “griffe de jardin” = outil indispensable au jardinier pour préparer le sol à ensemencer ou à planter (crocheter la terre, l’aérer, la rendre plus légère et meuble, casser les mottes de terre, la niveler). Pour voir à quoi un croc ressemble, cliquer ici.  

Une adventice = appelée plus communément « mauvaise herbe », désigne, pour les jardiniers, une plante indésirable qui pousse spontanément dans une culture et dont la présence et plus ou moins nocive à celle-ci.  

Préparer un lit de semence = préparation soignée du sol essentielle afin d’obtenir une terre fine et nivelée, exempte de racines et de cailloux. Créer un lit de semence consiste à préparer la terre dans les règles de l’art afin qu’elle soit propice à la levée des graines semées et à la réussite ultérieure des cultures. 

Binage = consiste à ameublir superficiellement le sol en brisant la croûte qui se forme sous l’effet des pluies et des arrosages. Au passage, le binage élimine les adventices. Le binage peut se faire à l’aide d’outils manuels comme la binette ou mécaniques.  

Le désherbage thermique = s'effectue avec un appareil à gaz ou électrique qui crée un choc thermique violent provoquant l'éclatement des cellules végétales. Cela provoque un “coup de chaud” à la plante qui va s’affaisser puis se dessécher. Pour être efficace, on ne brûle pas la plante même si cela peut sembler paradoxal. En effet, si on la brûle, les parties restées intactes cicatrisent et repartent de plus belle ! 

 

 

A vos semis !