Processionnaire du pin

La processionnaire du pin est une espèce de papillons, surtout connue pour ses chenilles se déplaçant en file indienne. Les larves possèdent des poils urticants qui peuvent provoquer des allergies chez l'homme. Cette chenille qui mange les aiguilles des pins, ravage les forêts françaises, se reproduisant rapidement et progressant vers le Nord à cause du réchauffement climatique. En savoir plus sur Processionnaire du pin

Protéger

Soigner

Processionnaire du pin, en savoir plus

En savoir plus sur le cycle de vie de la processionnaire du pin 

De petits papillons gris-bruns apparaissent en mai-juin selon les régions et s'accouplent au sommet des pins, puis la femelle dépose ses oeufs sur les aiguilles.

L'éclosion des oeufs donnera naissance à de minuscules larves (chenilles) de 5 mm de long. 

De juin à septembre, ces chenilles velues vont consommer les aiguilles de pins tout en construisant progressivement un nid à l'aide de fils soyeux qu'elles produisent.

A l'automne, les chenilles seront toutes confinées dans le nid (jusqu'à 30 cm de hauteur).

En fin d'hiver (février-mars), les chenilles descendront du nid en processions caractéristiques et iront s'enterrer à proximité pour accomplir leur nymphose d'où sortira le nouveau papillon en mai-juin.

Symptômes :

Les aiguilles de pin sont rongées, ce qui entraine le dépérissement puis le brunissement de branches entières.

Apparition de cocons jusqu'à 20 cm de diamètre et 30 cm de longueur sur l'extrémité des branches.

Descente de processions le long du tronc en février-mars selon les régions. Dans les régions méridionales, il peut y avoir 2 générations par an.

Conseils :

Détruire impérativement ces chenilles qui, lorsqu'elles sont stressées, projettent des millions de poils microscopiques extrêment urticants qui provoquent de graves érythèmes.

Une obligation préfectorale de destruction des chenilles processionnaires existe dans de nombreux départements.