Pomme de terre

La pomme de terre est le tubercule d'une plante dicotylédone herbacée, datant du 2ème millénaire avant J-C et originaire d'Amérique du Sud, riche en amidon et possédant de nombreuses qualités nutritives. En savoir plus sur Pomme de terre
Ajoutez cette plante pour recevoir des rappels et conseils mensuels personnalisés par email.
Plante ajoutée à mon Garden Care Plan
Supprimer Ajouter à mon Programme Jardin Ajouter à mon Programme Jardin

Planter

Nourrir

Protéger

Pomme de terre, en savoir plus

En savoir plus sur la Pomme de terre

La pomme de terre et ses origines

Originaire d’Amérique du Sud, la pomme de terre date du 2ème millénaire avant J-C, où elle était cultivée dans les hautes régions des Andes. Suite à la colonisation espagnole du Nouveau Monde, les pommes de terre sont rapidement apparues en Europe et en Amérique du Nord, mais en nombre limité de variétés.

Cela a rendu la pomme de terre vulnérable aux maladies . La population était devenue de plus en plus dépendante de la pomme de terre, son importance dans la société était alors d’autant plus évidente. En Irlande, le mildiou et une mauvaise récolte ont conduit à la Grande Famine au milieu des années 1800.

Comment planter la pomme de terre ?

La pomme de terre peut être utilisée en remède contre les toux. Faire bouillir des feuilles de pommes de terre fraiches dans un litre d’eau et du miel… Sans le miel, le mélange est parfait pour traiter une inflammation des voies urinaires.

Lorsque vous cultivez des pommes de terre, rappelez-vous toujours que celle-ci contient de la solanine et donc les parties vertes de la plantes peuvent être toxiques et ne doivent pas être mangées.

Lorsque la pomme de terre est arrivée en Europe, on a cru à tort que sa consommation aidait la propagation de la lèpre.

Saisonnalité : à quel moment récolter la pomme de terre ?

Etant une plante herbacée vivace, la pomme de terre est étroitement liée à la tomate, au poivron et à l’aubergine. Au début, la plante de pomme de terre se dresse à la verticale, poussant à une hauteur maximale de 150 cm. Lorsqu’elle atteint sa maturité, le feuillage commence à dépérir et les fleurs à tomber. Ce sont des signes que les pommes de terre sont prêtes à être récoltées.

Une fois que le feuillage est devenu jaune, retirez-le. Sous le sol se trouvent les tubercules comestibles à récolter. La récolte a normalement lieu entre Juillet et Septembre. Une fois récoltées, laissez les pommes de terre sécher pendant quelques jours. Vous pourrez alors ensuite les conserver dans un endroit sombre et frais pendant plusieurs mois.

Le saviez-vous ? L'utilisation des pommes de terre

Les pommes de terre se développent dans des climats plus doux  et s’adaptent bien aux climats doux et frais. La température idéale est de 15°C.

Pour de meilleurs résultats, plantez un tubercule plutôt que des graines. Le tubercule de la pomme de terre est en fait la partie de la plante que l’on mange. Utilisez idéalement des tubercules provenant d’ailleurs plutôt que ceux cultivés dans votre propre jardin, de préférence provenant des montagnes. Cela renforcera la récolte.

Pour sélectionnez les meilleurs tubercules cherchez des « yeux » bien développés et des tubercules de 4 à 8 cm de diamètre. Dans les régions plus froides du Nord, plantez les tubercules entre Février et Juin et pour les régions plus au Sud de l’Europe, plantez les pommes de terre de Septembre à Décembre.

Plantez la pomme de terre en rang, avec un espace de 30cm. Chaque rang doit être espacé de 50 à 60 cm. Il est aussi possible de séparer les tubercules en les divisant. Divisez simplement le tubercule en part égale avec 2 ou 3 « yeux » par section. Laissez-les à l’air pendant 3 à 4 jours. La méthode la plus simple pour planter est de créer une tranchée longue et étroite de 7 à  10 cm de profondeur, d’y placer les tubercules et de recouvrir de terre.

Le sol doit être de texture moyenne et froid avec un PH légèrement acide. La pomme de terre a besoin d’être protégée contre les gelées tardives, la meilleure façon de le faire procéder à un buttage pour protéger  les jeunes pousses. nouvelle tige. Ajoutez de la terre à la pousse de telle sorte qu’elle ne soit jamais exposée au soleil.

Pendant la germination, la pomme de terre a besoin de peu d’eau. L’arrosage ne doit se produire que par nécessité de maintenir le sol frais.