Poire

La poire est un fruit charnu, à pépins, sucré et parfumé, de forme oblongue, produit par le poirier, un arbre à feuilles caduques comportant de nombreuses variétés. En savoir plus sur Poire
Ajoutez cette plante pour recevoir des rappels et conseils mensuels personnalisés par email.
Plante ajoutée à mon Garden Care Plan
Supprimer Ajouter à mon Programme Jardin Ajouter à mon Programme Jardin

Planter

Nourrir

Protéger

Soigner

Poire, en savoir plus

Le Poirier et ses origines

Cultivée depuis l’Antiquité, les origines exactes de la poire sont inconnues. Cependant, il semble qu’elle provienne d’Asie, plus précisément de la région de la mer Caspienne.

Cet arbre à feuilles caduques a un grand nombre de variétés qui produisent des fruits de taille et forme différentes. Cela s’étend de la petite poire d’ornement au gros fruit très coloré et sucré.

 

Comment planter les poiriers?

Pour de meilleurs résultats, plantez les poiriers en automne en utilisant des rhizomes greffés,  ce qui évitera à l’arbre d’être malade. La taille de l’arbre dépendra du rhizome choisi. Espacer chaque plant d’au moins un mètre afin de laisser beaucoup d’espace pour le développement. Assurez-vous également que la plante soit riche en éléments nutritifs afin de produire une récolte saine.  

Certaines variétés de poiriers, comme la Conférence, sont auto-fertiles. Cependant la majorité des variétés sont autostériles, ce qui signifie qu’elles auront besoin d’une autre variété en fleurs sur la même période, pour faciliter la pollinisation et une culture saine. 

Le poirier se développe dans un climat tempéré ; quelques variétés plus fragiles ont besoin de températures plus chaudes. Etant un arbre rustique, il poussera dans la plupart des types de sols, préférant la lumière et les sols bien drainés. Durant les périodes de sécheresse, le poirier demandera un arrosage régulier mais  aura besoin de moins d’eau lorsqu’il commencera à fleurir. Il est important d’éviter un arrosage excessif, car cela affecterait la qualité de la récolte finale. Après la récolte, l’arrosage n’est plus nécessaire.

Préparez le sol bien à l’avance avec de la matière organique bien décomposée. Les poires tireront profit d’un sol fertile. Enrichissez le sol en le mélangeant bien à de l’engrais et en en plaçant autour des racines du poirier. Après la troisième année, fertilisez à nouveau avant la floraison, un mois avant la récolte et à la fin de l’hiver.

Pour garantir l’obtention d’une récolte saine et de fruits délicieux, cet arbre demandera un élagage régulier. Le poirier se développe rapidement. Il s’affaiblira s’il n’est pas taillé correctement. Coupez les branches et les fruits malformés le plus tôt possible durant le cycle de développement. Cela assurera que tous les éléments nutritifs soient portés sur les meilleurs fruits pour produire une excellente récolte.

L’élagage d’été doit être effectué uniquement sur les plantes qui se développent pour permettre à l’air d’atteindre la couronne. Elaguer le poirier après la première récolte en Juin.

 

Saisonnalité : A quel moment récolter les poires ?

Le Poirier est un arbre à feuilles caduques qui peut atteindre 15 m de haut si on ne s’en occupe pas. L’écorce de l’arbre est de couleur grise, tandis que les feuilles sont de forme ovale avec de longues tiges. Elles sont de couleur vert clair.

L’arbre fleurit fin Mars et les fleurs restent pendant environ 3 semaines.  Elles sont généralement blanches à 5 pétales et poussent en corymbes. Les fruits commencent alors à apparaitre et peuvent être récoltés de Juin à Octobre, selon la variété choisie.

Les poires sont le plus souvent récoltées avant qu’elles ne soient parfaitement mûres et lorsqu’ elles sont un peu fermes.  Elles bénéficient d’une période de maturation où elles deviendront plus douces et plus sucrées. Après la récolte, les poires doivent être conservées dans un endroit frais.

 

Propagation des poiriers

Les poiriers peuvent se reproduire avec les graines mais ce n’est pas une méthode conseillée. En effet, cela aura tendance à produire des spécimens faibles et sensibles aux maladies. Les poiriers peuvent se reproduire à l’aide de bouturage ou autres méthodes, selon la variété.

Plus généralement, ils sont cultivés à partir de greffes et de rhizomes. Le rhizome le plus utilisé actuellement est le coing dont il existe plusieurs sélections de greffes de poiriers à choisir.

 

 

Le saviez-vous: utilisation des poires et faits intéressants

Dur et de couleur blanc rosé, le bois du poirier est également utilisé en ébénisterie.  

Les poires sont une source importante de vitamine C et de sucres naturels, y compris le fructose. Elles sont idéales pour les régimes comprenant seulement 65 calories pour 100g. La vitamine C contribue à une peau plus jeune et lisse et renforce le système immunitaire contre les infections courantes. Les poires sont riches en fibres. Elles aident à limiter le niveau de sucre dans le sang et aident au bon fonctionnement du système digestif en plus d’empêcher le cholestérol.

 

Variétés de poires

Il y a des milliers de variétés de poires, les plus connues sont:

  • Carmaniule - une variété précoce. Ce poirier produit de grands fruits, de couleur jaune vert avec des taches rouges. Sa chair est juteuse. Il produit beaucoup de fruits qui durent longtemps.
  • Santa Maria- une variété produisant pendant l’été. Les fruits sont assez juteux. L’arbre produit beaucoup de fruits. Ils sont consommés à partir de mi-Juillet jusque fin Octobre.
  • William et William Red- le fruit est grand, couleur jaune or parsemé de rouge et rouge foncé. Il est juteux, sucré et parfumé et murit en Aout.
  • Conférence- gros fruit de forme allongée à la peau de couleur vert-jaune-orange. Sa chair est juteuse et parfumée. Cette poire mûrit en Octobre. Cependant pour la conserver, elle doit être récoltée plus tôt.
  • Abbé Fetel : cette poire a un long « cou », sa peau est de couleur verte. Sa chair est très juteuse. Elle murit début Septembre.
  • Doyenneté du comice - c’est l’une des meilleures variétés. Cette poire est reconnaissable à son apparence trapue et sa grande taille. Sa peau est de couleur jaune rougeâtre, tâchée de marron. Elle murit à la fin du mois d’Octobre. Elle doit être récoltée en Septembre si vous souhaitez la conserver.
  • Passe-carassane- connu comme poire d’hiver, sa chair est de couleur blanc-jaune, sucrée et juteuse. Sa peau est de jaune marbrée. Elle se récolte de décembre à avril. . Cette variété est particulèrement touchée par le feu bactérien.  
  • Beurré Hardy: grand fruit de forme ovoïde avec des rides, de couleur vert bronze. La chair est sucrée. Les fruits arrivent à maturité de fin Aout à mi-septembre.

  • Conférence- gros fruit de forme allongée à la peau de couleur vert-jaune-orange. Sa chair est juteuse et parfumée. Cette poire mûrit en Octobre. Cependant pour la conserver, elle doit être récoltée plus tôt.

  • Abbé Fetel : cette poire a un long « cou », sa peau est de couleur verte. Sa chair est très juteuse. Elle murit début Septembre.

  • Doyenneté du comice - c’est l’une des meilleures variétés. Cette poire est reconnaissable à son apparence trapue et sa grande taille. Sa peau est de couleur jaune rougeâtre, tâchée de marron. Elle murit à la fin du mois d’Octobre. Elle doit être récoltée en Septembre si vous souhaitez la conserver.

  • Passe-carassane- connu comme poire d’hiver, sa chair est de couleur blanc-jaune, sucrée et juteuse. Sa peau est de jaune marbrée. Elle se récolte de décembre à avril. . Cette variété est particulèrement touchée par le feu bactérien.