Oignon

L'oignon est la racine bulbeuse d'une plante potagère bisannuelle de la famille des Liliacées, constituée de nombreuses couches enveloppées les unes dans les autres et cultivée pour sa saveur et son odeur fortes et piquantes, très appréciées en cuisine. Traditionnellement les oignons sont jaunes, rouges ou blancs. En savoir plus sur Oignon
Ajoutez cette plante pour recevoir des rappels et conseils mensuels personnalisés par email.
Cette plante a été ajoutée à votre Programme Jardin
Supprimer Mon Programme Jardin Mon Programme Jardin

Planter

Nourrir

Protéger

Soigner

Oignon, en savoir plus

L’oignon et ses origines

Originaire d’Amérique centrale et d’Asie de l’Ouest, les oignons ont été utilisés comme aliment depuis des milliers d’années. Cette plante daterait de l’âge de Bronze bien qu’elle n’ait plus été cultivée beaucoup plus longtemps après.

 

Comment planter l’oignon?

Les oignons se développent dans un climat chaud et tempéré à une température optimale située entre 15 et 23°C. C’est une plante robuste qui peut s’adapter au froid, si nécessaire.

La période pour semer les graines varie selon le mode de consommation de l’oignon. Par exemple que votre oignon soit mariné ou mangé frais, cela n’impliquera pas la même période de semence. Cultiver des oignons à partir de graines peut être difficile pour un jardinier débutant. Il est plus facile et plus commun de faire pousser des oignons à partir d’un plant. Les plants d’oignons sont essentiellement des oignons immatures qui ont été cultivés à partir de graines par un expert. Ils peuvent être plantés directement entre février et mars. Plantez les plants en rangée avec 15 à 20 cm entre chaque plant et 30 cm entre chaque rangée, à une profondeur de 0,5 à 1 m.

Si vous plantez des graines, les oignons doivent être semés de février à mars et ensuite repiqués de mars à avril. Les graines peuvent également être plantées pendant les mois de septembre à novembre et ensuite repiquées d’octobre à décembre, selon le climat.

Les plants peuvent être repiqués  lorsqu’ils ont développé 4 à 5 feuilles. Pour les semis d’automne, plantez les un peu plus profondément et replacez de la terre jusqu’en haut protégeant ainsi les racines lors de conditions plus froides. Les semis de printemps peuvent être déposés dans des petits sillons et demandent moins de protection.

La terre doit être légère, aérienne et sans eau stagnante. Les oignons préfèrent la terre avec un PH légèrement acide. L’oignon est très exigeant quand il s’agit d’engrais, il demande beaucoup de potassium et de phosphore. Eliminez les mauvaises herbes pouvant pousser à proximité de la plante, car elles nuisent à son bon développement.

Arrosez l’oignon régulièrement mais modérément car une terre trop mouillée ou trop sèche peut l’affecter.

 

Saisonnalité: A quel moment récolter l’oignon?

Traditionnellement les oignons sont soit jaunes, rouges ou blanc. La plante comprend des fleurs, des racines, des feuilles et un bulbe. Le bulbe est la partie comestible. Cette plante est cultivée comme une annuelle, elles ont un cycle de 2 ans. Les fleurs sont de couleur blanc-jaunâtre mais peuvent aussi être roses et être en forme de parapluie.

Le bulbe de l’oignon est composé de plusieurs couches et d’une fine membrane extérieure.

La plante est récoltée à partir de l’été jusqu’au début du printemps. Une fois que le feuillage commence à faner et prend une couleur marron jaune, la plante est prête à être récoltée.

Pour conserver les oignons pendant l’hiver, placez les bulbes avec les feuilles au soleil et laissez-les sécher. Placez ensuite les oignions dans un endroit chaud pendant 10 à 15 jours. Enfin, suspendez-les dans un endroit sec à une température de 3 à 4°C.

 

Le saviez-vous: utilisation des oignons et faits intéressants.

Au cours des siècles, l’oignon a toujours été très prisé pour ses valeurs nutritives mais aussi pour ses vertus médicinales. Il contient beaucoup de minéraux et de vitamines A, B1, B2 et C. Ces vitamines combattent l’infection et stimulent la fonction rénale en favorisant l’élimination des déchets azotés. Différentes cultures utilisaient l’oignon pour tout, pour traiter les piqures d’abeilles tout comme soigner les maux de gorge.

Les yeux qui pleurent lorsque l’on coupe un oignon, cela arrive très fréquemment. L’acide sulfénique est un composé aromatique présent dans l’oignon qui crée son odeur caractéristique. C’est également à cause de cet acide que les yeux pleurent. Lorsque vous coupez l’oignon, vous coupez les cellules qui contiennent une enzyme appelée allinase. Cela produit des acides sulféniques et de l’oxyde de propylène, un gaz volatile qui se transforme en acide sulfurique à faible dose et entre en contact avec la partie aqueuse de l’œil. La glande lacrymale produit des larmes pour protéger l’œil.

Le secret pour éviter de pleurer lorsque vous coupez des oignons, c’est de couper les oignons sous l’eau, ce qui empêche le gaz d’atteindre les yeux.