Les conseils de jardinage Solabiol

La permaculture

La permaculture, une nouvelle façon de cultiver son jardin.

Qu'est ce que la permaculture ?

La permaculture, ce n’est pas une technique, mais la combinaison d’un ensemble de techniques, de produits et même d’une philosophie qui permettent de cultiver durablement sa terre en harmonie avec la nature et l’homme.

La permaculture permet :

  • Le respect de l’environnement et de la santé du jardinier ainsi que son bien-être
  • De limiter les achats extérieurs avec une auto-consommation ou la commercialisation locale pour les agriculteurs.
  • L’optimisation de la production, qualitativement et quantitativement, mais aussi la pérenniser pour ne pas « hypothéquer » sa terre vis-à-vis des générations futures
  • D’économiser la consommation d’énergie en privilégiant les énergies renouvelables
La permaculture

Voici les axes principaux de la permaculture :

  • Vivre son jardin

C’est une approche globale du jardin dès sa création, en harmonie avec les milieux naturels. Il est nécessaire de tenir compte des caractéristiques de son sol, du climat et des micro climats, du relief, en s’y adaptant et non en essayant de les modifier.

  • Penser un jardin pragmatique

Il s’agit aussi d’économiser ses propres forces en cultivant proche de sa maison les plantes demandant une surveillance et des interventions quotidiennes et au contraire au fond du terrain des cultures qui demandent peu de soins.

  • Penser à tout en tant que ressources

La création d’écosystèmes riches, variés, et productifs favorables à la biodiversité végétale et, par voie de conséquence, animale. Ces aménagements seront ainsi favorables aux auxiliaires indispensables à la régulation des bio-agresseurs, c’est par exemple l’agroforesterie : la forêt jardin, ou la spirale d’aromatiques en pierres sèches, un bassin ou une mare.

La cohabitation des animaux domestiques et des cultures en harmonie parfaite comme par exemple l’installation du poulailler dans une serre : la chaleur dégagée par les poules permet de gagner quelques degrés en hiver, les légumes impropres à la consommation leur sont donnés en compléments alimentaires, les litières sont compostées et serviront ensuite à fertiliser la terre.

Un autre exemple : une poule et ses poussins peut se transformer en un super désherbant pour allées et parkings en graviers, il suffit de fabriquer une cage ambulante sans fond que vous déplacerez chaque jour : pas une graine ou jeune plantule ne résistera à l’appétit de cette petite famille !

  • Créer un beau jardin

Avoir toujours à l’esprit la recherche de l’esthétisme et du bien-être est aussi un axe important de la permaculture. Prendre plaisir à évoluer dans ces lieux pour y travailler, s’y détendre, et s’épanouir est aussi important.

Même les formes des massifs ne sont pas dessinées au hasard, c’est notamment le jardin Mandala : cercle sacré avec quatre ouvertures qui correspondent aux quatre points cardinaux. Ce type de jardin nous vient de l’Inde il contribue à l’épanouissement de la personne.

  • Expérimenter en permanence

Il est nécessaire de découvrir ou tester des nouvelles techniques ou, au contraire oubliées, comme la culture en couche chaude, la culture en lasagne (couches successives comme un peu un millefeuille).

L’observation des milieux naturels permet de comprendre leur fonctionnement, découvrir les interactions entre les organismes vivants, les régulations naturelles qui s’opèrent. Inspirez-vous en pour trouver les solutions qui permettront de maintenir les populations de ravageurs en dessous du seuil de nuisance pour la culture, c’est du biomimétisme.

Vous l’avez compris, la permaculture présente une multitude de facettes avec un fil conducteur : le bien-être de l’homme, de la plante, du sol, et ceci durablement !
 

Créer un beau jardin grâce à la permaculture