Comment nourrir le sol avec des produits naturels ?

Les produits naturels issus du recyclage au jardin ou achetés dans le commerce sont idéaux pour nourrir le sol efficacement et s’assurer ainsi de belles récoltes

Nourrir le sol avec des produits naturels 

Les produits naturels qu'ils soient issus de sa propre production ou que l'on trouve dans le commerce constituent une solution douce et très efficace pour nourrir le sol dans le respect des organismes qui l'habitent. Faciles à utiliser, pratiquement sans risque de surdosage, ces produits vont assurer au jardinier de belles récoltes !

Quelle est la différence entre engrais et amendement ? 

  • L’amendement a pour but d’améliorer progressivement et durablement la structure du sol, de réguler ou modifier son pH, de favoriser une activité biologique propice à la croissance des végétaux et d'apporter des éléments nutritifs.
  • Les engrais apportent, en fonction des besoins de chaque culture, des nutriments qui sont rapidement ou à plus long terme absorbés par les végétaux et n’ont pas d’effet durable sur les caractéristiques du sol.

Quels sont les amendements naturels pour nourrir le sol du jardin ?

Il existe de nombreuses solutions pour améliorer le sol grâce aux amendements :

  • le compost, issu de la valorisation de certains déchets végétaux et de la cuisine. Il est idéal pour ameublir et rendre plus perméable un sol lourd et collant, mais aussi pour apporter des éléments nutritifs et de la structure à un sol sablonneux ;
  • les fumiers ne doivent pas être utilisés directement aux pieds des plantes lorsqu'ils sont frais (provenance locale et issus de litière animale) car ils pourraient occasionner des brûlures. Le fumier frais est idéal en couverture d'une parcelle nue au potager durant la mauvaise saison. Il décompacte le sol, et aura le temps de se décomposer pour le fertiliser en vue des cultures de printemps. Le fumier de mouton est le plus riche en potasse, idéal avant une culture de légumes fruits ;
  • les amendements du commerce, faciles à utiliser et prêts à l'emploi, permettent d'ameublir et d'enrichir le sol en un geste, c'est par exemple le cas du fertilisant toutes terres proposé par Solabiol, constitué d'un mélange de fumiers et d'algues compostés, très équilibré ;

Les amendements et les engrais qui modifient des paramètres chimiques

  • La carbonate de chaux (Dolomie) et de magnésium pour corriger un sol trop acide ou pour maintenir sa neutralité ;

  • Le patentkali riche en potasse, calcium, soufre est idéal au verger ;

  • Le phosphate naturel ajouté au sol assure la vigueur racinaire sur le long terme.

Nourrir le sol avec des engrais naturels prêts à l’emploi

  • Le sang séché est riche en azote et assure une croissance optimale des plantes lors de leur reprise ou du repiquage des plantules au printemps. Son effet coup de fouet est rapidement visible sur les plantes qui sont plus résistantes et vigoureuses.

  • La corne broyée ou torréfiée offre aux cultures de l'azote organique qui se minéralise lentement et sur le long terme. Elle est idéale pour les arbres, les arbustes et les plantes d'ornement en l’apportant par griffage au printemps et en début d'été.
  • Le guano est issu de fientes d'oiseaux marins. Complet, très puissant, cet engrais coup de fouet peut être utilisé au jardin d’ornement comme au potager en respectant les doses préconisées !
  • La vinasse de betterave est très riche en azote et en potassium. Elle est idéale pour soutenir la culture de légumes-fruits.
  • L'engrais complet Solabiol offre tous les éléments nutritifs et est facile à doser.

Quels sont les paillages biodégradables qui nourrissent le sol ?

L’intérêt du paillage organique 

Le paillage organique offre de nombreux avantages :

  • Il constitue une couverture et une protection du sol contre les agressions climatiques, le lessivage (à savoir l'entraînement en profondeur des engrais et des pesticides par les eaux pluviales), l'érosion et la pousse des “adventices” (mauvaises herbes). 
  • il stimule la biologie de la terre en favorisant la multiplication des micro-organismes qui l’habitent.
  • Il constitue un isolant thermique qui régule la température du sol. Il restera plus frais l’été et gèlera moins en hiver. Il limite également les pertes d’eau par évaporation. 

Les différents paillages biodégradables 

  • Le BRF (Bois raméal fragmenté) est issu du broyage de jeunes branches, il constitue une bonne couverture dans les massifs et au potager en automne. Il ne doit pas y être utilisé au printemps car il peut provoquer une faim d'azote. La faim d’azote arrive lorsque l’on apporte au sol une quantité importante de matière organique pauvre en azote et riche en carbone (bois ou paille par exemple). Elle se manifeste par un retard de croissance et le jaunissement des feuilles. 

  • La paille est légère et aérée, elle favorise la pénétration de l'eau de pluie.
  • Les résidus de tonte de gazon sont très riches en azote. Il est nécessaire de les laisser sécher avant de les utiliser.
  • Les paillettes (lin, chanvre, miscanthus) offrent une barrière protectrice contre les escargots et limaces
  • Les cosses de sarrasin, cacao, noisettes sont décoratives, ont une longue durée de vie et assurent donc une protection prolongée.

Conclusion : Nombreuses sont les solutions pour nourrir le sol avec des produits naturels. Amendements, paillage et engrais naturels se complètent pour offrir un résultat optimal sur les cultures et les récoltes. Apprendre à les combiner et à les utiliser à bon escient constituent les clés du jardinage respectueux de la nature.