Le jardin, passion et économie

Lieu de découverte, de transmission et d’expérimentation, le jardin est comme une deuxième maison ouverte sur la nature.

Le Jardin passion

L’homme jardine depuis plus de 15 000 ans, époque à laquelle il a quitté le stade pêcheur cueilleur chasseur. Aujourd’hui, la France compte plus de 17 Millions de Jardiniers et autant de jardins différents. Le jardin attire, le jardin passionne, le jardin est beaucoup plus qu’une mode. Le jardin fait son retour avec à une prise de conscience environnementale de plus en plus forte.

L’activité développe une multitude de qualités : observation, anticipation, ténacité, remise en question, curiosité, échange et partage (dans tous les sens du terme), humilité.

Le Jardin, une passion partagée par tous

Lieu de découverte, de transmission et d’expérimentation, le jardin est comme une deuxième maison ouverte sur la nature et dans laquelle on peut très facilement créer des pièces différentes qui seront autant d’écosystèmes pour accueillir la flore, la faune, véritables îlots de biodiversités.

Pas d’âge pour jardiner : trans- générationnel, de 7 à 77 ans et bien plus ! Pas besoin d’être propriétaire d’un jardin pour jardiner : jardins « ouvriers », jardins partagés, jardin prêtés, jardin dans la ville sur le toit, sur un mur… Pas besoin de beaucoup de connaissance pour démarrer le jardinage , cela s’apprend au fil de l’eau.

Gardening, a passion shared by all

Il existe de nombreux événements pour les passionnés de jardin :

  • Des visites de jardins remarquables
  • Visites de châteaux avec leur jardin (comme par exemple le château de Saint Jean de Beauregard ou le domaine de Courson)
  • Des trocs de plantes et de graines
  • Les floralies qui sont des expositions horticoles locales 

Jardin économique

Source de revenus supplémentaires, le jardin potager et le verger peuvent jouer un rôle non négligeable dans l’équilibre budgétaire des ménages, d’autant plus quand on sait qu’il est conseillé de manger 5 fruits et légumes par jour.

Un ménage achète en moyenne 84 kg de fruits et légumes par an pour sa consommation à domicile (source INTERFEL 2013), au prix moyen du kilogramme de fruits bio : 6,96 € et 4,21€ pour les légumes bio. Cela représente environ 420€ par an (source Observatoire des fruits et légumes Famille Rurale).

Une enquête de France Agrimer de 2009 révèle qu’un potager de 100 à 200 m² produit l’équivalent de 465 € de légumes par an.

Prenez un exemple pour les tomates : 10 pieds de tomates peuvent facilement produire 40 kg.
1 pied de tomate coutant environ 2€, pour une mise de fond de 20€, vous récolterez au moins 40kg. Si vous deviez acheter la même quantité en production agriculture biologique, cela vous couterait 170€. Même en rajoutant la consommation d’eau, l’achat des engrais et autres produits de jardinage, cultiver ses propres tomates restera toujours aussi très rentable !

Faites le calcul de ce que coûte de produire vous-même vos légumes et de ce que cela vous fait économiser chaque année, vous serez très agréablement surpris.

Les prix moyens, en production bio, relevés en France en 2017 par Famille rurale sont les suivants :

  • Pommes de terre : 3,04€/kg,
  • carottes : 2,57€/kg,
  • haricots verts 9,64€ /kg,
  • fraises : 11,27€/kg ,
  • cerises : 11,27 €/kg,
  • pommes : 4,10 €/kg ,
  • tomates : 4,32€/kg
Cost-effective gardening