Accueil » Lexique

Lexique du jardinier

Achats Durables

Se dit des achats verts ou éco-responsables qui visent à acquérir des produits ou services plus respectueux de l’environnement, des lois sociales et de l’éthique.

Acide aminé

Constituant de base des protéines, il en existe 21.

Adventice

Plante indésirable là où elle se trouve, synonyme de mauvaise herbe.

Aérobie

Organisme qui a besoin d’oxygène pour se développer

Agriculture biologique (AB)

L’agriculture biologique est « un mode de production agricole exempt de produits chimiques de synthèse » (définition du Ministère de l’Agriculture). Ce mode de production exclut également l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Amendement

Produit apporté au sol, généralement en grandes quantités, pour en améliorer les qualités physiques et en corriger l’acidité.

Analyse du Cycle de Vie (ACV)

Bilan détaillé des impacts d’un procédé, d’un produit ou d’une prestation sur l’environnement, « du berceau à la tombe ».

Aptère

Sans aile

Asticot

Larve de mouche

Autotrophe

Organisme capable de synthétiser de la matière organique à partir d’éléments inorganiques comme le CO2.

Biodiversité

Variabilité des organismes vivants de toute origine, y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie ; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes (voir à la lettre E).

Bio - Biologique

Un produit bio est un produit élaboré à partir de matières premières issues au moins à 95% de l’agriculture biologique (voir AB). L’utilisation du terme bio sur les étiquettes des emballages de produits nettoyants peut prêter à confusion : en effet, le terme bio n’est pas un terme protégé, la garantie du caractère et des composants biologiques doit s’accompagner de la certification ou de la mention obtenue par le fabricant. Pour cette raison, soyez vigilant lors de vos achats, préférez les produits portant la mention Nature & Progrès (voir à la lettre N).

Biodégradabilité

Capacité d’une molécule à être dégradée biologiquement par l’action de micro-organismes (bactéries, champignons, algues). Les molécules d’origine végétale ont une structure plus simple et sont donc plus facilement biodégradables. Attention toutefois, il ne faut pas considérer qu’un matériau ou une substance biodégradable est de ce fait écologique ! Il existe des matériaux biodégradables issus du pétrole qui est une ressource non renouvelable…

Biomasse

Masse totale constituée par l’ensemble des organismes vivants dans un milieu donné.

Cellulose

Glucide (sucre) résultant de la polymérisation du glucose. C’est l’un des principaux constituants de la cellule végétale.

Chenille

Larve de papillon

Chimiotrophe

Organisme qui tire son énergie de composés chimiques.

Chloroplastes

Organites se trouvant dans la cellule végétale. Les chloroplastes contiennent de la chlorophylle, ils permettent aux végétaux d’effectuer la photosynthèse et de capter l’énergie nécessaire pour synthétiser des sucres en fixant le carbone de l’atmosphère.

Collemboles

Insectes dépourvus d’aile, mesurant moins de 3 mm. Ils se nourrissent de champignons, de spores, de matière végétale.

Compost

Produit obtenu par la fermentation des déchets organiques en présence d’oxygène. C’est un amendement organique qui permet d’améliorer la fertilité du sol.

Compostage

Transformation de la matière organique par l’activité des micro-organismes. C’est un processus de fermentation dont le produit, le compost, se transformera en humus une fois épandu au sol.

Croc

Longue perche au bout de laquelle il y aune pointe de fer avec un crochet.

Déchet organique

Déchets correspondant à la matière qui constitue les organismes vivants. Ils incluent : les végétaux, les déchets putrescibles de la cuisine et ceux collectés auprès des cantines et restaurants d’entreprises, les papiers et cartons souillés sous certaines conditions. Ces déchets sont utilisables pour la fabrication du compost.

Développement Durable

Le Développement Durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Eco-conception

Prise en compte de la protection de l’environnement dans la conception des biens et des services. Elle permet de mettre sur le marché des produits plus respectueux de l’environnement tout au long de leur cycle de vie, c’est à dire depuis l’extraction des matières premières jusqu’aux déchets issus de leur fabrication, de leur utilisation et de leur abandon, d’où l’expression « du berceau à la tombe ».

Écolabel

Information (généralement présentée sur une étiquette apposée sur un produit) permettant aux consommateurs de connaître les caractéristiques environnementales d’un article ou des méthodes de production ou de transformation utilisées pour le produire. Les labels officiels font l’objet d’une vérification indépendante.

Écosystème

Complexe dynamique composé de communautés de plantes, d’animaux et de micro-organismes qui, par leurs interactions, forment dans un milieu une unité utile à chacun d’eux.

Écologie

Discipline qui étudie les relations entre les êtres vivants et leur milieu.

Engrais vert

Culture temporaire de plantes à croissance rapide destinées à être enfouie rapidement pour améliorer l'aptitude culturale du sol (propriété physique, chimique et biologique) principalement en assurant un apport d'éléments nutritifs à la culture suivante.

Fumagines

Taches noires poisseuses provoquées par un champignon microscopique se développant sur les exsudats sucrés recouvrant les feuilles de végétaux parasités par des pucerons, des aleurodes, ou des cochenilles.

GES (Gaz à Effet de Serre)

Ce sont des gaz présents en faible quantité dans l’atmosphère, qui absorbent une partie de l’énergie réémise par la Terre et lui permettent d’avoir une température moyenne favorable à la vie : la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO2) et le méthane (CH4). Leur forte augmentation du fait des activités humaines est la cause principale du changement climatique.

Hétérotrophe

Organisme ne pouvant se nourrir que de matières organiques (c’est le cas des animaux, des champignons).

Humidité relative

Degré d’hygrométrie de l’air, c’est le rapport de la pression partielle de vapeur d’eau contenue dans l’air sur la pression de vapeur saturante à la même température. Elle est exprimée en pourcentage. À saturation (100 % d’humidité relative), on voit apparaître un brouillard constitué de gouttelettes d’eau en suspension dans l’air.

Humus

L'humus est la matière organique transformée par voie biologique et chimique et incorporée à la fraction minérale du sol, avec laquelle elle contracte des liens physico-chimiques plus ou moins étroits. Par extension, le mot « humus » désigne l'ensemble de la matière organique du sol, y compris les résidus d'origine végétale, peu transformés et incomplètement incorporés au sol minéral.

Hydrosoluble

Soluble dans l’eau.

Larve

Premier stade de la vie de nombreux invertébrés. Chez les insectes, la larve est morphologiquement très différente de l’adulte.

Lessivage

Entraînement en profondeur par la pluie d’éléments solubles ou en suspension.

Lignine

Un des principaux constituants du bois avec la cellulose, elle assure la solidité de la cellule végétale.

Macromolécules

Molécules géantes composées de plusieurs centaines d’atomes.

Maladie cryptogamique ou fongique

Maladie provoquée par un champignon.

Métabolisme

Terme général regroupant l’ensemble des transformations moléculaires et des transferts d’énergie dans un organisme vivant.

Micronisation

Transformation d’une matière en particules ultra fines.

Minérale

Matière inorganique, ne provenant pas de tissus vivants.

Montmorillonite

Type d’argile à très forte capacité de gonflement et à très grande surface développée.

Nématode

Ver microscopique, cylindrique vivant dans la terre, les eaux douces ou marines.

Nymphe

Stade de transition entre la phase larvaire et l’adulte chez l’insecte. Pour la mouche on parle de pupe, pour le papillon : de chrysalide.

OGM (Organisme Génétiquement Modifié)

Les organismes génétiquement modifiés sont des plantes ou animaux dont les gènes ont été modifiés en laboratoire afin de leur conférer de nouvelles propriétés, transmissibles à la descendance. Ils posent plusieurs questions au nom du principe de précaution et de la préservation des cycles et des évolutions naturelles ; d’une part, leur dangerosité éventuelle pour l’homme et autres organismes vivants, et d’autre part, les risques de dépendance liés à la situation de monopole créée par les trois ou quatre grands groupes agroalimentaires qui se partagent les brevets.

Organique

Matière d’origine animale ou végétale.

Paillage

Fait de couvrir la terre entre les plantations avec une protection organique ou minérale.

Pathogène

Micro-organisme potentiellement capable de provoquer une maladie.

Pesticide

Terme générique utilisé pour désigner toutes les substances naturelles ou de synthèse capables de contrôler, de détruire ou de s’opposer au développement des organismes vivants (microbes, animaux ou végétaux) considérés comme indésirables pour l’agriculture. Il regroupe donc à la fois les insecticides, les fongicides et les herbicides.

Pétiole

Partie de la feuille reliant le limbe à la tige.

Photosynthèse

Permet aux plantes de synthétiser des sucres à partir du gaz carbonique et de l’eau en utilisant l’énergie lumineuse.

Phototrophe

Organisme qui tire son énergie de la lumière par la photosynthèse comme, par exemple, les végétaux.

Phytotoxique

Qui est toxique pour la plante.

Polyphénols

Ensemble de molécules organiques très présentes dans le règne végétal. Ils ont un rôle antioxydant naturel, ils étaient appelés autrefois « tanins végétaux ».

Pralinage

Opération que l'on fait subir aux racines avant la plantation en les trempant quelques secondes dans une bouillie à base d'argile.

Principe de précaution

Ce principe vise à mettre en place des mesures pour prévenir des risques ou dommages graves et irréversibles. Le principe de précaution considère que « l’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l’environnement à un coût économique acceptable » (déclaration n° 15 de Rio de Janeiro). Il peut s’appliquer à de nombreux domaines : environnement, santé publique, sécurité alimentaire, risques naturels et industriels, libertés publiques...

Protection intégrée

Emploi combiné et raisonné de toutes les méthodes dont on dispose contre les différents ennemis des cultures, de façon à maintenir leurs populations à un niveau assez bas pour que les dégâts occasionnés soient économiquement tolérables.

Puits de carbone

Système (forêts, océans, etc.) qui absorbe naturellement une partie du CO2 émis dans l’atmosphère (voir GES). Les jardins constituent des puits de carbone qui participent, à leur échelle, à la réduction du réchauffement climatique.

Pupe

Nom donné à la nymphe chez une mouche.

Recyclage

C’est le retour de produits considérés auparavant comme des déchets au sein d’une filière de production. Le recyclage permet plusieurs fois le réemploi de la matière première d’origine des produits transformés et consommés. Il se distingue de l’incinération qui ne récupère qu’une seule fois une partie de l’énergie contenue dans le produit.

Roche mère

C’est la roche à partir de laquelle le sol s’est construit. La transformation de la roche mère au fil des siècles apporte la fraction minérale qui constitue le sol.

Saprophyte

Organisme qui se nourrit de matière organique en décomposition.

Sarcler

Arracher avec la main ou couper sous terre avec un instrument tranchant les mauvaises herbes dans un champ ou un jardin.

Seuil de tolérance

C’est le niveau d’infestation d’un ravageur à partir duquel il est nécessaire d’intervenir.

Spore

Cellule assurant la reproduction, la propagation ou la conservation des champignons, des mousses, des algues et des fougères.

Stigmates

Orifices situés de chaque côté du corps des insectes par lesquels ils respirent.

Substrat

Matériau servant de milieu de culture, dans lequel la plante développe ses racines et puise des éléments nutritifs.

Symbiose

Association à bénéfice réciproque de deux organismes d’espèces différentes comme par exemple le lichen : association entre une algue et un champignon.