Accueil » Conseils pratiques » Eco-Jardinage

L'éco-jardinage

Le jardinage biologique s’attache à protéger et soigner vos plantes, en parfaite harmonie avec la nature.
C’est un jardinage qui privilégie :

  • la douceur
  • la régularité
  • et surtout l’observation pour prévenir les risques

Il est donc nécessaire de changer ses habitudes et de ne pas s’occuper seulement de la plante que lorsqu’elle est fragilisée ou attaquée. En effet, 90% des produits naturels sont préventifs.
Solabiol propose une gamme de produits large et complète qui repose sur les 4 piliers du jardinage biologique, pour des plantes belles et saines dans le respect de l’environnement.

Améliorer le sol Stimuler les racines Nourrir la plante Soigner la plante

Les 4 piliers du jardinage biologique

 

1/ Améliorer le sol

  • Pour être fertile, un sol doit être riche en matière organique qui sera transformée par des micro-organismes en éléments assimilables.

On en compte plusieurs millions par cm3 dans le sol. Le seul apport d’engrais constitué d’azote (N), de phosphore (P), de potasse (K) ne suffit pas pour une croissance harmonieuse des plantes. Pour cela elles doivent puiser dans le sol environ 28 éléments nutritifs différents. L’humus, présent dans les 20 premiers centimètres du sol, s’associe à l’argile pour former le complexe argilo-humique. Il va alors constituer une réserve d’eau et d’éléments nutritifs pour que la plante soit en bonne santé.

 

2/ Stimuler les racines

  • Le développement du système racinaire conditionne l’avenir et la croissance de la plante.

Les racines lui permettent d’accéder aux éléments nutritifs présents dans le sol. Il faut donc stimuler leur croissance pour permettre l’ancrage et le développement harmonieux de la plante.


3/ Nourrir les plantes

  • La plante a besoin d’une nourriture équilibrée en :
    • azote
    • phosphore
    • potasse
    • oligo-éléments

En assurant l’équilibre organo-minéral du sol, la plante est renforcée. Les éléments nutritifs servent à l’alimentation de la plante et sont apportés par les engrais qui approvisionnent les ressources présentes dans le sol.
Les engrais organiques naturels enrichissent le « garde-manger » du sol en bien d’autres éléments nutritifs. Ils peuvent être soit simples, en apportant principalement un élément majeur, soit composés de différentes matières premières d’origine végétale et/ou animale.

 

4/ Soigner la plante

  • Vous le savez, le jardin est livré à de nombreux ennemis : les insectes ou les champignons.

Leurs dégâts peuvent se révéler préjudiciables pour les plantes. Pensez à adopter des mesures préventives avant d'avoir recours aux produits de traitement.

Par exemple :

  • ramasser et brûler les plantes malades
  • ne pas cultiver successivement au même endroit choux puis navets, carottes et céleris, ou côte à côte oignons et poireaux qui abritent des parasites communs
  • sarcler et éliminer les mauvaises herbes, véritables refuges pour  insectes et champignons parasites

Dans le cas où une invasion est trop forte, il est alors nécessaire d’utiliser le traitement curatif adéquat.