Accueil » Conseils pratiques » Bonnes pratiques » Réussir un traitement

Réussir un traitement

Établir un diagnostic

Le traitement n’est pas forcément l’unique solution. Parfois, une plante dépérit à cause d’un manque de lumière, d’un excès ou d’un manque d’eau, de températures trop élevées ou trop fraîches. L’étiquette sur les caractéristiques de votre plante vous en dira plus sur la conduite à tenir.
Si vous pensez toutefois qu’un traitement s’impose, soyez vigilant : déterminez les symptômes par rapport à chaque partie de la plante. Ainsi, les pucerons se trouvent près des nervures principales des feuilles et sur les tiges. Quant aux champignons, ils envahissent les feuilles, les fruits, les branches et la terre à la base de la tige (taches, perforations, déformation, pellicule blanchâtre…).

Il n’est peut-être pas pour autant nécessaire de traiter. Pour une attaque légère de la plante, utilisez une méthode plus douce comme le piégeage (pièges maison, bandes gluantes, appâts…). Vous pouvez aussi avoir recours aux insectes auxiliaires, prédateurs naturels des nuisibles.

  • Si le traitement vous semble inévitable, n’hésitez pas à demander conseil auprès du responsable rayon de votre magasin.

Utiliser les produits

Quel que soit le produit choisi, respectez bien les règles d’utilisation précisées sur l’emballage : préconisations, dosage, période, protection. Un traitement trop concentré risque de polluer votre sol et se révéler nuisible pour la plante.

Au niveau du climat, traitez si possible par temps calme, sans vent et en fin de journée (moins de 20°C). Vous éviterez ainsi de nuire aux plantes voisines et d’inhaler le produit. Profitez des heures fraîches de la journée pour traiter. Ainsi, vous respecterez le rythme des insectes pollinisateurs.

Savoir se protéger

Lors du traitement ou de sa préparation, mettez des gants, des vêtements imperméables et des lunettes pour éviter le contact avec la peau et les yeux. Munissez-vous également d’une protection respiratoire. Ces protections et le matériel sont à usage unique, un pour chaque utilisation.

En règle générale, ne buvez pas, ne mangez pas ou ne fumez pas lors du traitement. Pensez à ranger les produits toxiques hors de portée des enfants et des animaux, dans un lieu ventilé et fermé à clé. Protégez-les de la chaleur, de l’humidité et du gel, sur des étagères non inflammables et non absorbantes.

Enfin, ne vous débarrassez pas des eaux de rinçage et des produits périmés dans un évier, un tuyau d’évacuation, un cours d’eau ou sur un terrain. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir où les déposer.

Pensez également à protéger vos façades, murets… surtout en cas d’application par pulvérisateur.